La Vallée de Baradoz

La Vallée de Baradoz est un forum RP médiéval-fantasy. Vous incarnez un aventurier, un voyageur, humain ou non. Votre but : vous créer une vie paradisiaque !
 
AccueilFAQRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Contexte & histoire de Baradoz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milyana
Admin
avatar

Age : 18

Messages : 17


MessageSujet: Contexte & histoire de Baradoz    Mer 25 Jan 2017 - 16:33

Remontons le temps ....

Il y a encore quelques centaines d'années, tous les mondes communiquaient, commerçaient et échangeaient dans la plus grande entente. Douze souverains s'étaient alliés pour former une seule entité, unie et heureuse : Farador. C'était le temps béni de la paix et des voyages, des récits au coin du feu et des enfants émerveillés. Tant que les Douze Royaumes de Farador seraient debout, rien ne pourrait troubler la paix et la quiétude.

Un jour, pourtant, tout vola en éclat. Comme toujours, la cupidité humaine reprit le dessus et une armée se leva pour dominer tous les mondes. Un à un, tous les royaumes sombrèrent. Tous les princes, tous les rois virent leurs terres souillés du sang des innocents. Pas un n'avait voulu croire, pas un n'avait voulu voir. Tous s'étaient accrochés à des idéaux, tous avaient été naïfs. Et tous avaient péri.

Quelques mages cependant, venus de tous les mondes, décidèrent de tenter une ultime action afin de sauver quelques personnes. Si l'humanité devait s'éteindre ici-bas, elle renaîtrait alors sur de meilleures bases là-bas.
Ensemble, ils prirent ce qu'il y avait de meilleur en chacun de leurs mondes. Les forêts, les montagnes, les lacs et les mers furent recréés, assemblés en un seul lieu. Au milieu de tout cela, afin de permettre à des êtres de vivre et s'installer à leur aise, de bâtir et de s'étendre, une immense vallée fut imaginée. L'herbe y était plus verte que partout ailleurs, le ciel plus bleu. Un véritable havre de paix et de sérénité.

Fiers de leur travail, les mages l'achevèrent en forgeant des portes de bois qu'ils répartirent entre les mondes. Ne pourraient les ouvrir que ceux qui, en leur fort intérieur, aspiraient véritablement à la paix. Ceux qui cherchaient la quiétude, ceux qui voulaient une famille, les orphelins et les poètes. Telles étaient les conditions pour pénétrer dans ce paradis à l'écart du temps et de tous les univers.

Puis, des hommes et des femmes venus de tous les mondes, ultimes innocents réchappés du massacre, furent inviter à franchir les portes. Les mages les suivirent, et verrouillèrent derrière eux les épaisses portes de bois.

Les années se succédèrent, qui virent l'avènement d'un empire maléfique dans les mondes dominés, sa chute, sa reconstruction, et de nouvelles guerres qui achevèrent d'établir le règne de la mort et de la désolation.
De la sombre armée qui s'était levée pour briser la paix, ne restait plus personne. Tous avaient péri sous le joug de la colère qui avait fait leur grandeur.

Alors, dans la vallée paradisiaque, les hommes et les femmes qui s'étaient installés, avaient partagé leurs cultures et leurs repas, construit des cabanes, rit et pleuré ensemble ; tous franchirent de nouveau les portes et repeuplèrent les mondes de leurs descendances.

La boucle était bouclée, l'histoire terminée.


La paix fut instaurée et les Portes, fermées. Nul à présent n'aurait à fuir quelconque injustice.

Les temps passèrent, et les royaumes prospérèrent. Petit à petit, les mages moururent, ainsi que les quelques élus qui avaient, les premiers, foulé l'herbe de la Vallée. Puis leurs enfants, à leur tour, partirent rejoindre leurs ancêtres et un jour, plus personne ne se souvint des Portes, ni de la Vallée.


Seul Baradoz, le dernier des mages ayant participé à ce projet salvateur, eut la clairvoyance avant de s'éteindre d'entrevoir le futur tel qu'il pourrait être si les terribles évènements du passé se répétaient.
Alors, il lança un ultime sortilège : "Quel que soit le lieu, quelle que soit l'époque, si la folie des hommes devait à nouveau obscurcir l'horizon, alors les Portes s'ouvriraient pour accueillir, une fois encore, les enfants de la paix. "


Tels sont les mots qui figurent sur chacune des portes, dans le langage ancien et oublié qui est celui des premiers mages.


Arriva une époque où chacun des mondes avait ignoré l'existence des autres ; partout, les Douze Royaumes de Farador faisaient office de légende que l'on racontait aux enfants pour les endormir le soir.
Certains des mages avaient formé des successeurs, d'autres avaient emporté avec eux les secrets de leurs pouvoirs. Aussi vit-on des Royaumes où les enfants apprenaient la magie comme l'algèbre, et d'autres où les faunes, nymphes, fées et autres lutins furent chassés et exilés, parfois même massacrés.

Tant de mondes différents, tant de royaumes, de principautés, d'empires et de pays ; tant de cultures, de coutumes et d'histoires ! Pourtant, grâce à des Portes oubliées, tous ces mondes sont reliés à travers l'espace et le temps en un seul et unique paradis :


La Vallée de Baradoz !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Contexte & histoire de Baradoz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte : l'histoire de l'Entre monde
» Contexte - L'Histoire du Forum
» Eclaircir le background, le contexte, l'histoire
» C ▬ Contexte, plan et histoire de l'île
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée de Baradoz :: La Porte :: Panneau d'affichage-
Sauter vers: